Cancers et Activité Physique, quels bénéfices pour la santé et comment s'y prendre ?

41% des nouveaux cas de cancers pourraient être évités si l'exposition aux facteurs de risque modifiables  était optimale et les objectifs de politique de prévention atteints. Avec l'adoption d'un mode de vie correspondant à l'ensemble des recommandations (alimentation, poids, alcool et activité physique), 16% des cancers chez les hommes et 20% chez les femmes pourraient être évités. Aujourd'hui, il est prouvé que l'activité physique régulière est bénéfique quelques soit le avant, pendant et après les programmes de soins du traitement des cancers.

Sur le plan clinique, le traitement des cancers est de plus en plus efficace. Il entraîne cependant des désordres :

  • Psychologiques
  • Diminution de la force
  • Douleurs
  • Fatigue
  • Diminution de la qualité de vie
  • Diminution de la quantité d’activité physique quotidienne
  • Etat nutritionnel perturbé
  • Perturbation du sommeil
  • Déconditionnement

Quelque soit l’activité physique exercée, activité de renforcement musculaire ou activité cardio, les bénéfices sur le métabolisme sont importants :

  • Réduction de la fatigue
  • Maintien ou amélioration de la composition corporelle
  • Augmentation des capacités cardio-respiratoires
  • Amélioration du sommeil (plus qualificatif)
  • Réduction des risques d’hypertension
  • Diminution des risques d’AVC, de maladies chroniques ou de complications
  • Prévention de l’ostéoporose
  • Amélioration de la santé mentale et de l’estime de soi

Objectifs de l’activité physique sur le traitement du cancer : maintien des capacités physiques pour mieux tolérer les traitements et pour récupérer une force physique afin de reconstruire une vie sociale tant dans le milieu familial que professionnel.

Mécanismes des effets préventifs de l’activité physique sur le cancer :

  • Effets systémiques : Diminution de la fraction biologiquement active des hormones sexuelles (sein, endomètre, prostate).
  • Diminution de la masse grasse (en lien avec l’insulino-résistance).
  • Effets locaux par exemple pour le cancer du côlon : augmentation motilité intestinale par l’activité physique, augmentation prostaglandines PGF (inhibent croissance cellule coliques)

Effet de l’activité physique dans le cancer :

  • Effet positif principal : augmentation de l’estime de soi, diminution de la dépression
  • Effet anti-inflammatoire systémique
  • Augmentation de la condition physique (diminution fatigue activités quotidiennes)
  • Efficace en post cancer mais aussi comme anti-cancer

Nous vous programmons une activité physique individualisée prenant en compte votre état de santé, votre âge mais aussi vos antécédents sportifs. L’activité physique fait parti intégrante de votre protocole de soins. 

A la suite de votre réhabilitation cardiaque en structure médicale, vous ne savez généralement pas où pratiquer une fois votre retour à domicile. Nous vous proposons un programme qui permet de prendre le relais de votre réhabilitation cardiaque. Ce programme, donnant du sens à votre pratique et adapté à vos capacités permettra de pérenniser vos capacités physiques acquises durant la réhabilitation (et de les augmenter). Le programme d’activité physique adaptée sera construit conjointement et prendra en considération vos habitudes de vie, vos besoins, vos envies, vos freins et vos leviers. Nous pourrons ainsi fixer des objectifs atteignables et identifier les moyens pour les atteindre. Des bilans de suivi permettront d’ajuster vos objectifs et de renouveler les moyens pour soutenir votre projet de pratique d’activité physique.

Fermer le menu