Un programme à destination des femmes atteintes d'endométriose

L’endométriose est une maladie chronique, généralement récidivante qui touche 1 femme sur 10, en âge de procréer.

L’endomètre est le tissu qui tapisse l’utérus et sous l’effet des hormones (oestrogènes), au cours du cycle, il s’épaissit en vue d’une potentielle grossesse. Et s’il n’y a pas fécondation, il se désagrège et saigne. Ce sont donc les règles. A contrario, chez la femme qui a de l’endométriose des cellules vont remonter et migrer via les trompes. Le tissu semblable au tissu endométrial qui se développe hors de l’utérus  provoque alors des lésions, des adhérences et des kystes ovariens, (endométriomes) dans les organes colonisés. Ainsi, cette colonisation, si elle a principalement lieu sur les organes génitaux et le péritoine peut fréquemment s’étendre aux appareils urinaire, digestif, et plus rarement pulmonaire.

Qui touche-elle ?

Elle touche potentiellement toutes les femmes réglées. Et lorsqu’on les interroge, la plupart des femmes atteintes sévèrement par cette maladie se plaignent d’avoir souffert depuis la puberté de douleurs gynécologiques.

L’endométriose est une maladie complexe. Et on a même coutume de dire qu’il n’y a pas une mais « des » endométrioses car cette maladie ne se développe pas de la même façon d’une femme à l’autre… Actuellement, il n’existe pas de certitudes concernant l’endométriose si ce n’est qu’elle revêt différentes formes à différents endroits selon différentes proportions d’une femme à l’autre.

De nos jours

Aujourd’hui, l’endométriose est diagnostiquée, souvent par hasard, avec un retard moyen de cinq années, durant lesquelles la maladie a eu le temps de causer des dommages notables à différents organes. Les médecins spécialistes de l’endométriose s’accordent à dire que la maladie toucherait 1 femme sur 10. De plus, ce chiffre concerne seulement les femmes pour qui le diagnostic a été posé. Il est donc probable que l’endométriose touche plus de femmes encore.

Objectifs du programme Endomaîtrise

Il n’existe pas aujourd’hui de traitements définitifs de l’endométriose, même si la chirurgie et l’hormonothérapie peuvent endiguer l’évolution de cette maladie durant plusieurs mois ou années selon les cas. L'objectif du programme Endomaîtrise est de pouvoir aider et soutenir les femmes qui ont des douleurs gynécologiques liées à leur endométriose. Suite à leur traitement, il se peut que la maladie récidive, en particulier si la chirurgie n'a pas pu être optimale ou si les traitements hormonaux sont mal tolérés. Ainsi, le programme Endomaîtrise permet de continuer à vous aider et à vous soutenir en vous proposant des alternatives avec plusieurs possibilités de prises en charge.

Les professionnels du réseau

Ce programme est proposé sous l'impulsion du docteur Cotte, chirurgien gynécologue à la clinique du Val d'Ouest. Il réunit autour de lui une équipe riche de professionnels spécialisés dans le traitement de l'endométriose. Vous pourrez donc, selon vos besoins et sensibilités, contacter des professionnels de santé en :

  • Activité Physique Adaptée
  • Naturopathie
  • Sophrologie 
  • Art-thérapie
  • Prise en charge nutritionnelle et diététique
  • Soutien psychologique - Haptonomie
  • Hypnoanalgésie - gestion du stress
  • Ostéopathie
  • Communication facilitée
  • Relaxation périnéale
  • Chiropraxie

LES INTÉRÊTS A LA PRATIQUE

Un programme sur mesure

Notre protocole d'activité physique a pour objectif d'améliorer votre quotidien et de réduire vos douleurs. Pour cela, nous vous proposons : 

  • 1 à 2 séances hebdomadaires avec la pratique régulière de 1 à 2 activités au choix dont une à dominante d'endurance et/ou l'autre à dominante de renforcement musculaire.
  • Une adaptation de votre programme d'activité physique lors de vos pics de douleurs (avant et pendant les règles).
  • Des séances oscillant entre une intensité moyenne à élevée pour des bénéfices maximum.
Des bénéfices physiques et psychologiques 
  • Lutte contre les douleurs 
  • Stimulation des voies de contrôle de la douleur
  • Augmentation de la force et de l'endurance
  • Diminution de l'angoisse et de l'anxiété
  • Retardement de l'agglomération des tissus cicatriciels dans certains cas d'endométriose
Ils soutiennent le programme endomaîtrise

Une partie du contenu de cette page provient de l'association Endofrance