Maladies coronaires, Infarctus et Activité Physique, quels bénéfices pour la santé et comment s'y prendre ?

Ces maladies plus souvent connues sous le nom de cardiopathie ischémique, sont les maladies cardiaques les plus courantes. Ces pathologies sont progressives et par conséquent, le muscle cardiaque ne peut plus fonctionner correctement (et peut même s'arrêter) à cause de l'athérosclérose. De plus, les conséquences de cette pathologie sont importantes et ont des conséquences sur la qualité de vie. Aujourd'hui, la réhabilitation cardiaque permet de renforcer le myocarde et ainsi d'améliorer la qualité de vie. Par conséquent, l'activité physique a donc toute sa place dans le parcours de soin en tant que traitement non pharmacologique. En d'autres termes, les exercices physiques réguliers et réalisés à bonne intensité permettent de réduire les problématiques liées aux maladies coronaires. Ils sont donc bénéfiques tout au long du traitement dès la pose du diagnostic et à titre préventif (sous autorisation du médecin cardiologue).

Les pathologies coronaires, essentiellement liée à l’athérosclérose, se manifestent par deux grands syndromes. Ces deux types de complications sont particulièrement redoutées et fréquentes : la mort subite et l’insuffisance cardiaque.  :

  • l’insuffisance coronaire volontiers révélée par une angine de poitrine qui se manifeste le plus souvent à l’effort. L’angine de poitrine se caractérise par des douleurs thoraciques avec une sensation d’oppression importante. Il est également possible de ressentir des brûlure derrière le sternum. Ces douleurs peuvent s’étendre à toute la cage thoracique et se poursuivre jusque dans l’épaule, le bras, le cou ou le haut de l’abdomen. Des difficultés respiratoires peuvent également être associées. Ces symptômes se ressentent lors d’efforts importants mais selon l’avancée de la pathologie, ils peuvent apparaître lors d’efforts modérés voir au repos.
  • les syndromes coronaires aigus, angor instable et infarctus du myocarde. L’obstruction totale d’une artère coronaire provoque l’infarctus. La partie du myocarde irriguée par cette artère ne reçoit donc plus de sang ni d’oxygène. La partie touchée perd donc ses capacités et ne contribue plus au travail de la pompe du cœur. Selon l’importance de la zone touchée, la fonction cardiaque est généralement diminuée et entraîne un essoufflement à l’effort.

 

Quelque soit l’activité physique exercée, activité de renforcement musculaire ou activité cardio, les bénéfices sur le métabolisme sont importants :

  • Réduction de la fatigue
  • Maintien ou amélioration de la composition corporelle
  • Augmentation des capacités cardio-respiratoires
  • Amélioration du sommeil (plus qualificatif)
  • Réduction des risques d’hypertension
  • Diminution des risques d’AVC, de maladies chroniques ou de complications
  • Prévention de l’ostéoporose
  • Amélioration de la santé mentale et de l’estime de soi

Objectifs de l’activité physique sur les maladies coronaires : réduire les risques de récidives et améliorer la qualité de vie.

Suite à un programme de ré-entraînement à l’effort (réhabilitation cardiaque), la poursuite d’une activité physique adaptée personnalisée est efficace grâce à la combinaison de la fréquence, de l’intensité, de la durée et de la modalité de l’exercice. D’une part, elle permet de baisser de 30% le risque de mortalité d’origine cardiovasculaire et de réduire de 31% le risque de ré-hospitalisation.

D’autre part, les exercices physiques permettent :

  • d’améliorer la fonction endothéliale contribuant à une régénération vasculaire et à l’angiogénèse.
  • d’améliorer l’équilibre sympathovagal.
  • de diminuer l’activité inflammatoire.
  • de réduire les symptômes anxiété, dépression et stress.
  • de contrôler les facteurs de risques cardiovasculaires (surcharge pondérale, contrôle du diabète, dyslipidémie, hypertension…).
  • de diminuer l’agrégation plaquettaire ainsi que le risque de plaque hémorragique.

Suite à une spécialisation en réhabilitation cardiaque, nous serons en mesure de vous proposer un programme complètement adapté aux besoins spécifiques de cette maladie chronique. 

A la suite de votre réhabilitation cardiaque en structure médicale, vous ne savez généralement pas où pratiquer une fois votre retour à domicile. Nous vous proposons un programme qui permet de prendre le relais de votre réhabilitation cardiaque. Ce programme, donnant du sens à votre pratique et adapté à vos capacités permettra de pérenniser vos capacités physiques acquises durant la réhabilitation (et de les augmenter). Le programme d’activité physique adaptée sera construit conjointement et prendra en considération vos habitudes de vie, vos besoins, vos envies, vos freins et vos leviers. Nous pourrons ainsi fixer des objectifs atteignables et identifier les moyens pour les atteindre. Des bilans de suivi permettront d’ajuster vos objectifs et de renouveler les moyens pour soutenir votre projet de pratique d’activité physique.