Sport sur ordonnance. Et vous, où en êtes-vous ?

SPORT SUR ORDONNANCE, OU EN SOMMES-NOUS ? 

Depuis 2016, les médecins peuvent prescrire de l’activité physique comme n’importe quelle autre thérapie. La loi du sport sur ordonnance permet aux médecins traitant de prescrire sur ordonnance la pratique d’un sport à quelque dix millions de patient soignés en France pour une affection de longue durée.

Concrètement, comment ce dispositif fonctionne ? 

Le médecin, de la même manière qu’il prescrit des séances de kiné pourra prescrire des séances de sport. Pour aider à la prescription, la Direction Générale de la Santé met à disposition des médecins des ordonnances type et les agences régionales des listes recensant les éducateurs et formateurs spécialisés habilités à dispenser ces activités physiques adaptées (APA).

Non remboursé par la sécurité sociale. La prescription des médecins ne signifie pas que les activités sportives sont remboursées par la sécurité sociale. Un problème pour de nombreux professionnels de santé et associations. Toutefois, certaines mutuelles, comme la Maif ou la Mutuelle des Sportifs, rembourse les frais associés à des activités sportives pour les malades souffrant d’affection de longue durée et ce à hauteur de 500 euros par patient.

Aujourd’hui, des dispositifs sont mis en place dans certaines municipalités et assurance. Sur la métropole de Lyon, la MAIF et la Mutuelle des Sportifs sont deux assurances remboursent vos frais. Sporactio s’est engagé auprès de ces deux dispositifs. Pour connaitre leur fonctionnement, plus en détails, cliquez-ici.

Bénéfices Activité Physique - Pôle maladie chronique - Sporactio - Activité Physique Adaptée - Lyon

Fermer le menu